Il m’est impossible de comprendre...

Il m’est impossible de comprendre l’amour sans la recherche de la ressemblance, l’amour sans le partage de toutes les peines…sans l’ardent désir de conformer sa vie à celle de Celui qu’on aime

Frère Charles

Pages

Témoignages

Le 3 septembre 1958 petite sœur Magdeleine arrive à Belgrade lors de ses visites dans les pays de l’Europe de l’Est.
  Le 28 octobre 2018 à Varsovie Pologne, petite sœur Ania Izabela a fait son engagement définit dans la congrégation des Petites Sœurs de Jésus. Cela est tombé autour de la date de conversion du frère Charles (29 ou 30 X).
  Cela paraissait une folie d’organiser une fête avec un grand rassemblement de gens vu la situation de notre région à Mabasele Oïcha diocèse de Beni Butembo. En plus de l’insécurité qui dure depuis 4 ans, il y a l’épidémie du virus de l’ébola à 30 km de chez nous.
     Aujourd’hui, je voudrais vous remercier tous pour vos vœux pour mes 50 ans de Profession.      J’ai commencé cette fête en famille, dans mon village natal : messe avec mon frère Gérard, venu de l’Algérie, dans la petite église paroissiale avec toute la famille et les gens du village. Puis apéritif et repas tous ensemble dans le pré autour de la maison. Ce bon moment me rappelait ma jeunesse.
    « Le petit Jésus de la crèche vous crie Tendresse…pour tous les humains ; Il ouvre ses bras à l’univers tout entier mais d’abord aux petits et aux pauvres… »                                                                                                                                 pte sr Magdeleine
Béthanie, près de Jérusalem 22 août 1982   Ceci est mon testament   Je ne possède rien et c’est ainsi que je souhaite mourir. […] C’est un trésor bien plus précieux que l’or et l’argent que je voudrais léguer, non seulement à ma famille et à la Fraternité, mais à tous les hommes… Ce trésor, c’est la conviction inébranlable que Dieu existe et qu’Il est Amour.
 
 
 

Contacts