Un Enfant nous est né....

Noël est là ! Voici que les chants et les lumières sont en train de remplir les rues, les magasins, les maisons …

Noëltous les jours les mass-médias nous amènent les échos et les images d’une violence déchaînée qui semble ne plus avoir de limites : quelle espérance garder ? Dans certaines sociétés les produits du commerce nous envahissent et essayent de nous arracher le sens de nos valeurs : où est la joie vraie et profonde? Dans d’autres la pauvreté est accablante jusqu’à la mort … violences de tous genres dans tous les pays du monde… Seigneur où es-Tu ?

Noël … un Enfant est là !
«  Soyez sans crainte car voici je vous annonce une grande joie… aujourd’hui vous est né un Sauveur… vous trouverez un nouveau-né enveloppé de langes et couché dans une crèche » Lc 2, 10

 « En se faisant si petit enfant, enfant si doux, il vous crie : confiance, familiarité - n’ayez pas peur de moi - prenez moi dans vos bras - ne craignez pas, ne soyez pas si timides devant un petit enfant si doux qui vous sourit et vous tend les bras. Il est votre Dieu, mais il est plein de douceurs et de sourires. Soyez toute tendresse, tout amour, toute confiance.». (Fr. Charles de Jésus)

Noël … au cœur de la souffrance la plus déchirante un enfant nouveau-né arrache un tendre sourire à ceux qui l’entourent. Même quand nous plongeons dans nos idées les plus sombres de nos questionnements en recherchant le sens de nos vies, le sourire d’un enfant a le pouvoir de nous faire sortir de nous-mêmes.

C’est Lui, notre Dieu : cet Enfant tout-petit ! Porté par ses parents Il a pris la fuite de la violence déchaînée de Hérode ; Tout Petit Il se livre entre nos mains, Il a besoin de nous pour survivre face au froid, à la faim…

C’est bien ça l’expérience de petite sœur Magdeleine dans son ‘rêve’ :  la Sainte Vierge, tenant dans ses bras l'Enfant Jésus - un Enfant Jésus comme jamais de ma vie je n'aurais pu le réaliser parce que cela dépassait toute vision humaine - je ne puis même pas le décrire parce que je ne trouve pas de mots autres que ceux de "lumière, douceur et surtout amour". Et la Sainte Vierge se préparait à le donner. C’est une expérience transformante de la tendresse et de la proximité de Dieu. Osons, nous aussi, Le prendre dans nos bras !

… le mystère de la Crèche : Dieu, par amour, se faisant petit enfant... le Fils de Dieu acceptant, par cet excès d'amour, Lui, la Science et la Puissance infinies, de passer par un tel état de faiblesse et d'impuissance... le Christ donnant le premier témoignage de son Amour par l'anéantissement de la Crèche avant de le donner par sa mort sur la Croix." (ps. Magdeleine) "

« Le Fils de Dieu dans son incarnation nous a invités à la révolution de la Tendresse. » (le pape François)

 

Oui, c’est Noël ! et son message déchire nos désespoirs, sa joie remplit nos cœurs et donne un sens nouveau à nos vies, à tant de gestes d’espérance accomplis par tant d’hommes et de femmes pour bâtir la paix, la justice, l’harmonie…

Plus que jamais résonne ce souhait de ps Magdeleine que nous faisons notre pour chacun de vous :

Il faudra que cette année, encore plus que jamais, vous fêtiez Noël dans un grand courant d'unité et d'amour fraternel en face des souffrances, de la division et de la haine. Il faudra que vous le fêtiez dans la joie de l'esprit d'enfance et dans le désir de communiquer votre joie à ceux qui n'ont pas encore vu luire dans leurs ténèbres, ou ont vu s'éteindre, la petite étoile de Bethléem au-dessus de la crèche d'un tout petit Nouveau-Né.  … soyez au milieu des erreurs modernes, un ferment d'esprit d'enfance, …de jeunesse… de joie (décembre 1965)

Laissons–nous désarmer par Son Amour et sa Tendresse  pour pouvoir en témoigner et la répandre autour de nous !

 

Joyeux Noël à vous tous !

 

 

Pages

Témoignages

    « L’esprit d’enfance est fait de confiance et d'abandon entre les mains de Dieu... ceux du tout petit que son père fait semblant de vouloir jeter dans un affreux précipice et qui rit aux éclats en regardant le précipice au-dessous de lui parce qu'il est dans les bras de son père et qu'il sait bien que jamais celui-ci ne le lâchera. »  ( ps Magdeleine)
Petite sœur Marta Naoko, est venue à Rome du Japon, pour une session de formation. Elle raconte comment elle a vécu cet événement le 8 septembre 2019. "Je garde le souvenir des joyeuses fêtes de l'année commune et maintenant nous célébrons les 80 ans de la Fraternité. Cela réveille en moi le souvenir de Ps Magdeleine. Je suis entrée à la Fraternité après sa mort.
« Avant l’engagement définitif dans la congrégation, une « année commune » rassemblera les petites sœurs de tous les continents.»(des Constitutions N°36) Cette année 12 petites sœurs venant de 10 pays ont vécu ensemble ce temps qui s’est terminé le mercredi 14 août. Le matin a eu lieu la célébration de l’eucharistie sur la tombe de st Pierre au Vatican, signe de leur attachement à l’Eglise.
Le 3 septembre 1958 petite sœur Magdeleine arrive à Belgrade lors de ses visites dans les pays de l’Europe de l’Est.
  Le 28 octobre 2018 à Varsovie Pologne, petite sœur Ania Izabela a fait son engagement définit dans la congrégation des Petites Sœurs de Jésus. Cela est tombé autour de la date de conversion du frère Charles (29 ou 30 X).
  Cela paraissait une folie d’organiser une fête avec un grand rassemblement de gens vu la situation de notre région à Mabasele Oïcha diocèse de Beni Butembo. En plus de l’insécurité qui dure depuis 4 ans, il y a l’épidémie du virus de l’ébola à 30 km de chez nous.
 
 
 

Contacts