Un nid d'oiseaux au milieu des épines

 

         Cher chacun et chacune d'entre vous,

 

                                                

 

               J'ai été très frappée de tomber sur ce nid d'oiseau au milieu des épines !   Je ne sais pas exactement pourquoi, mais cela me parle au cœur, surtout en ce moment.  Peut-être que cela me fait penser à une "maman" oiseau qui essaie de créer un endroit sûr pour protéger ses petits.  Peut-être cela me parle du Vendredi Saint avec l'espoir de Pâques en route.  Peut-être cela me parle de mon espoir que chacun et chacune d'entre vous soit en lieu sûr et protégé par la distanciation sociale, les masques, le désinfectant pour les mains, le savon et  l'eau...  Je pense qu'il me parle de tout cela et de bien d'autres choses encore.

Depuis que notre monde est dans telle souffrance, j'ai voulu vous écrire avec une pensée qui me poursuit comme si elle était destinée à être partagée.  Un délai de travail m'en empêchait, mais maintenant je pense que c'est le moment choisi par Dieu pour me donner quelque chose à partager avec vous pour le Vendredi Saint et Pâques. 

C'est arrivé un jour au printemps dernier.  J'étais à un cours de Tai Chi et le professeur a décidé de nous faire participer à une méditation de groupe.  Elle a commencé par nous demander d'imaginer un "endroit sûr".  J'ai soudain réalisé que l'endroit sûr que j'imaginais était au fond de moi !  Surprise et émue, je sentais venir les larmes, conscient de la vérité profonde.  Je reviens encore à ce moment de grâce, émerveillée et reconnaissante d'avoir trouvé un endroit sûr qui est toujours avec moi.  Je n'ai pas besoin d'aller en chercher un.  Il est juste là.  Et il est sûr parce qu'il est habité par un Autre qui est mon Rocher, ma sécurité, ma force, mon Ami le plus cher avec lequel je suis toujours "chez moi".    L'histoire de la Genèse nous dit que nous sommes faits par Dieu et à son image et à sa ressemblance .  Il y a quelque chose de Dieu en chacun et chacune de nous.    Et ce quelque chose de Dieu, au plus profond de mon être, est mon "lieu sûr".      

Que ce quelque chose de Dieu en chacun et chacune de nous aide à calmer nos peurs !  Que la recherche de ce quelque chose de Dieu dans l'autre ouvre nos horizons et notre compassion de façon nouvelle pendant cette période de confinement et d'inquiétude ! Que ce quelque chose de Dieu dans la beauté du printemps nous réchauffe et "câline" nos cœurs!

                                             

                                     Et que le Seigneur ressuscité soit notre chant !

 

                                                                                  petite soeur Joël

 

 
 
 

Contacts