Une session de formation à Tre Fontane

  Du 12 septembre au 11 octobre, 33 petites sœurs de 22 nationalités, venant des 5 continents se sont retrouvées à Rome pour une session de formation.

C’était une belle expérience de faire route ensemble avec nos diversités culturelles et linguistiques !

       

 Dans son mot d’accueil petite soeur Dorinhia, notre responsable générale, a cité ce poème :

 

« Il y a un temps où il est nécessaire
d’abandonner les vêtements usés qui ont déjà la forme de notre corps,
et d’oublier nos chemins, qui nous mènent toujours aux mêmes endroits.
C’est le moment de la traversée, et si nous n’osons pas le faire,
nous serons restés pour toujours en marge de nous-mêmes ».

(Fernando Pessoa)

 

  Pour cela, le premier pas était de nous plonger dans notre charisme en nous demandant  « A quoi voulons nous former ? A travers quoi ? Comment ? »

Nous avons travaillé parfois au niveau personnel, parfois en petits groupes ou en assemblée.

Les différents intervenants extérieurs nous ont beaucoup aidées.

La première semaine nous avons approfondi la communication non-violente, avec le désir d’améliorer notre manière de communiquer.

   La deuxième semaine concernait le développement psycho-affectif de la femme .Cela nous a remis en contact avec la beauté de notre féminité, conscientes que nous avons choisi de mettre notre affectivité au service du Royaume de Dieu
comme femmes et comme petites sœurs de Jésus.

   Durant ces deux semaines nous avons été invitées à relire des situations personnelles que nous voulions travailler et partager à l’assemblée, aidées par les intervenants. C’étaient des moments très précieux : la plus grande partie d’entre nous
s’est livrée dans l’authenticité et la confiance. Nous avons beaucoup appris les unes des autres.

  Une des intervenantes nous a parlé pendant deux jours des problèmes qui touchent différents types d’abus (de conscience, de pouvoir ou sexuel ) rencontrés dans la vie religieuse.. Nous avons pris conscience de la gravité des dégâts causés par ces abus et de l’importance de soutenir les victimes.

  Avec l’aide d’un père jésuite nous avons revisité notre processus de formation initiale (postulat, noviciat…).

  Pour terminer nous avons travaillé sur l’organisation de nos structures, suite à la demande du dernier Chapitre.

  Ce temps de formation nous a fait vivre l’expérience de l’aveugle de Bethsaïde (Mc 8,24-25) . Nous avons ouvert les yeux, vécu des prises de conscience progressives, et vu plus clairement certaines réalités.

 

                                                         

 

"Le but de la formation étant l’unification de notre vie à la suite de Jésus de Bethléem et de Nazareth, il est important que les jeunes soient aidées principalement à vivre la rencontre personnelle avec Jésus. » (Chapitre de 2017)

Mots-clés: 

 
 
 

Contacts