Petites soeurs de Jésus

"Etre un signe de la tendresse de Dieu parmi les pauvres."

Pages

Témoignages

Nous commençons notre lettre par la paix de Jésus et nous vous souhaitons d’être bien et en bonne santé. A l’approche des fêtes bénies de NOEL et du NOUVEL AN 2017, nous vous souhaitons des vœux chaleureux et des souhaits cordiaux et nous demandons à Dieu que la lumière de l’étoile de la grotte de Bethléem soit un guide éclairant toujours nos chemins et les ténèbres de nos vies. Que Dieu veuille que la prochaine année soit remplie de bien, de paix et de joie pour le monde entier.
 Vivre Nazareth est tout à fait simple et en même temps difficile... « Il y a trop de rien ici » dit un poème... c'est vrai ! A Nazareth il y a trop de « rien ».
Nous, quelques petites sœurs venues de tous les coins d’Europe, aimons vous partager un écho de notre deuxième rencontre sur l’unité. Comme la première fois notre session s’est tenue au monastère de Grandchamp, en Suisse.
En RD Congo, une de nos fraternités se trouve à Mabasele, petit village à 4km de Oïcha, dans la région de BEN, au Nord Kivu. 
La fraternité au milieu des indiens Mapuches en Argentine a fermé après environ un quart de siècle. Petite sœur Maria Carolina partage ce qui l’habite après ces années. Nous avons vécu 27 ans dans le hameau de Ruca Choroi, dans la province de Neuquén en Argentine.
  C’est la première fois que nous participons au grand pèlerinage des gitans à Stes Maries de la mer qui se déroule chaque année en Camargue, en France, au mois de mai. Dans le sud de l’Italie nous vivons avec des Gitans.
 
 
 

Contacts